NOUVEAU CONCEPT


Cliquez sur l'image 

A partir de 450 €

THEMES

Les spectacles abordant les thèmes ci-dessous s'adressent à différents publics. Toutefois, tous peuvent être proposés à  l'occasion de séances "Tout public".


THEATRE ENTREPRISE

__________________________

ADULTE

__________________________

 

Parentalité  
Crise Familiale
Suicide
Personnes SUICIDE Agee 
TRAVAIL & Dépendances

AIDE Internationale

ADOLESCENT

______________________

bouton-1  à partir 6eme / 5eme

Bouton-5 à partir 4eme 

bouton-2 à partir 3eme

 

DÉPENDANCES et MAL-ETRE   Bouton-5 bouton-2 
CANNABIS   Bouton-5 bouton-2
ALCOOL   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
TABAC   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
VIRTUEL & ECRAN    Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
ESTIME DE SOI   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
RESPECT  bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
HARCELEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
DISCRIMINATIONS   Bouton-5 bouton-2  
RACISMES   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
MAL-ETRE DES ADOS   Bouton-5 bouton-2  
RELATION Filles/Garçons Bouton-5  
SIDA et la discrimination   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE ROUTIERE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
ENGAGEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2
ALIMENTATION  Bouton-5 bouton-2
TRAVAIL & Dépendances  bouton-2  
AIDE Internationale Bouton-5 bouton-2  Nouveau

 

JEUNE PUBLIC

__________________________

bouton-7 à partir du CE1

bouton-1 à partir du CM1

 

SECURITE ROUTIERE
JEUX DANGEREUX  
 bouton-7
 Nouveau

 

ENCADREMENT CREATIONS

DSC00513

Articles en cours de rédaction - Nous contacter pour renseignements

Rejoignez-nous




4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 12:52

 Cliquez sur l'article pour l'agrandir

________________  Vous serez peut être interéssé par :  _______________

DSC00655AUTOPSIE D'UN COMA ETHYLIQUE                      Alcool

Ce spectacle, adapté d’un fait divers, retrace la dernière journée d’un adolescent mort d’un coma éthylique.Il s’appelait Tommy, il avait 16 ans. C’était un jeune comme les autres, avec ses doutes et ses problèmes.Pourquoi a-t-il fait ce pari stupide ...... Lire la suite

TDC - photo-JB-web.jpgTOILE DE CHANVRE   Cannabis

Ce spectacle est l’adaptation  d’un témoignage que nous avons recueilli. La plupart des situations présentées sont donc inspirées de faits réels. Sur scène, Jean Yves.  Il explique : Sa fille, Coralie, 17 ans, fume du cannabis en grande quantité. Coralie prend à son tour la parole. Il s’en suite.......Lire la suite

Web-2.jpgLES MOTS DITS                   Estime de soi

 

« Langue de vipère », rumeurs, injures…. Et  estime de soi.« Les mots faisaient primitivement partie de la magie, et de nos jours encore le mot garde beaucoup de sa puissance de jadis. Avec des mots un homme peut ....Lire la suite

PARENTALITE. On ignore tout de l’enfant qui parait...On croit qu’il sera nous... Que rien ne va changer... Qu’il restera bébé... On le prend pour un gage d’amour, peut être pour nous persuader que notre couple durera l’éternité... On joue à la poupée... Ça n’est pas du mensonge, c’est de la naïveté...Un matin, il refuse d’obéir, il jette sa bouillie ou recrache son lait... Il exige sa tétine, son doudou, son carré frais Gervais... Il caprice, il piétine, il tyrannise. Il impose sa loi d’enfant roi... Réalisant que la situation peut à tout moment nous échapper, on se  forge un schéma de bonne parentalité... On a tous un proche qui saura nous conseiller... A défaut il nous reste les livres concoctés par tous ces persuadés du « savoir comment bien éduquer.... »On improvise un choix de vie pour cet enfant qui, inexorablement grandit... Il part se baigner au large, de plus en plus loin. Nous laissant seul sur la plage, il retire la bouée dont il estime ne plus avoir besoin… On a peur pour lui ! Un jour, il nous regarde dans les yeux et l’on comprend que l’on est  plus son Dieu... Il faut corriger notre  copie, tout reprendre à zéro... Qu’il est lourd le fardeau du parent de l’ado ! On ne fait jamais ce qu’il faut... On ne comprend pas à demi-mot. Ce que l’on prend pour du bruit, c’est de la musique ! Ce que l’on appelle vulgarités est une nouvelle façon de parler... Ce pantalon déchiré, trois fois trop grand pour lui, n’est qu’une une façon « tendance » de s’habiller... Ce que l’on estime être de la « provoque » n’est qu’une façon de remettre en question ce qui lui a été enseigné… Ce n’est pas notre argent qu’il méprise, c’est notre façon de le dépenser...Et puis le soir tombe, repos !  Pour nous, c’est fini, nous voici dans une logique de  «grand parentalité ».Il vient nous questionner...Son nouveau né refuse le biberon, il préfère la tété... Doit-il céder ? Nous allons bien-sûr le conseiller mais, auparavant, avec un sourire frisant l’ironie, nous nous entendons lui dire... :« Depuis ta naissance, chaque jour que j’ai vécu, j’ai fait ce que j’ai pu. Je t’ai vraiment aimé... Mal peut être, mais je te jure que c’est vrai ! A présent mon amour, à ton tour d’en baver ! »;

Partager cet article

Repost 0
Published by Grinouille - dans Articles