NOUVEAU CONCEPT


Cliquez sur l'image 

A partir de 450 €

THEMES

Les spectacles abordant les thèmes ci-dessous s'adressent à différents publics. Toutefois, tous peuvent être proposés à  l'occasion de séances "Tout public".


THEATRE ENTREPRISE

__________________________

ADULTE

__________________________

 

Parentalité  
Crise Familiale
Suicide
Personnes SUICIDE Agee 
TRAVAIL & Dépendances

AIDE Internationale

ADOLESCENT

______________________

bouton-1  à partir 6eme / 5eme

Bouton-5 à partir 4eme 

bouton-2 à partir 3eme

 

DÉPENDANCES et MAL-ETRE   Bouton-5 bouton-2 
CANNABIS   Bouton-5 bouton-2
ALCOOL   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
TABAC   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
VIRTUEL & ECRAN    Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
ESTIME DE SOI   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
RESPECT  bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
HARCELEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2 
DISCRIMINATIONS   Bouton-5 bouton-2  
RACISMES   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
MAL-ETRE DES ADOS   Bouton-5 bouton-2  
RELATION Filles/Garçons Bouton-5  
SIDA et la discrimination   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
VIOLENCE ROUTIERE   bouton-1 Bouton-5 bouton-2  
ENGAGEMENT   bouton-1 Bouton-5 bouton-2
ALIMENTATION  Bouton-5 bouton-2
TRAVAIL & Dépendances  bouton-2  
AIDE Internationale Bouton-5 bouton-2  Nouveau

 

JEUNE PUBLIC

__________________________

bouton-7 à partir du CE1

bouton-1 à partir du CM1

 

SECURITE ROUTIERE
JEUX DANGEREUX  
 bouton-7
 Nouveau

 

ENCADREMENT CREATIONS

DSC00513

Articles en cours de rédaction - Nous contacter pour renseignements

Rejoignez-nous




31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 15:09

 

 


 

Le « jeu » de la tomate, le « Jeu » de l’aérosol, le football trash….
Ces jeux, mettant en danger la vie des élèves, se pratiquent dans les cours de récréation. Une prévention précoce est justifiée. Mais pour les prévenir, il est  nécessaire de les connaître et d’en comprendre les raisons.

Il existe trois types de jeux dangereux : les jeux de non-oxygénation, les jeux de défi et les jeux d’agression. Ces pratiques, bien que non  ludiques,  sont pourtant qualifiées de « jeux » par les enfants pour qui   (maternelle ou primaire), la notion de danger et de mort n’est pas vraiment consciente. C’est pourquoi les risques encourus sont le plus souvent ignorés. 
« Cap, pas cap » avec ses personnages décalés, propose un dialogue. Il invite l’enfant  à découvrir un certain  nombre de situations rendues volontairement « abracadabrantes » afin  qu’elles ne puissent devenir source d’inspiration. Par ses raisonnements et commentaires, l’enfant sera amené aprendre conscience des dangers encourus par les personnages.

 

 

 

Ces pratiques sont parfois (jeux de non-oxygénation) non détectables et demeurent secrètes aux yeux des parents et du corps enseignant.  Sans être alarmistes, il est important de prévenir l’enfant des dangers liés à la pratique de ces jeux dangereux , de leur indiquer   la bonne conduite à tenir et de leur rappeler  ces quelques règles de prévention élémentaires. 
- Le respect de soi et d’autrui
- Le respect de son corps
- Le respect de ses limites physiques dans     le jeu
- L’assistance à une personne en danger (souvent associée chez les élèves à la délation.


Pour résumer, « Cap, pas cap » par un jeu de scène ludique et dédramatisant,  instaure  un dialogue de confiance  non moralisateur…  Son objectif est double, communiquer,  mais aussi informer les enfants.                                                    

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TARIF 2017
Equipe 2 comédiens
 830 €

   

Partager cet article

Repost 0
Published by PJKyra - dans Articles
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 15:35

 

 

 

« Quand j’étais plus jeune, j’ai harcelé quelques personnes de mon entourage… Enfin, surtout une. Ce n’était pas quelque chose que je voulais faire… Enfin pas vraiment ! Disons que certains amis et peut être aussi ce besoin que j’avais d’appartenir à un groupe,   m’ont amené à commettre des actes pas toujours très cool… » Ainsi débute le témoignage de celui que nous appellerons H.  

Des personnages se succèdent…  Tous ont  un point commun :  Ils reconnaissent   en « H », celui qui fut leur harceleur. 

Ils l’interpellent… Exigeant de lui des explications… Pourquoi adopta-t-il à leur encontre  un comportement si gratuitement cruel et violent ?

 

 

Alternant témoignages et saynètes de reconstitution, le procès de "Monsieur  H"  va se mettre en place. 
Les anciens harcelés, les témoins, ceux qui participèrent,   ceux qui laissèrent faire, ceux qui ignorèrent, des parents de victime, des spécialistes, des professionnels, se succéderont  « à la barre ». 
Les victimes confieront leur souffrance. "Monsieur H"  aura un droit de réponse. Il tentera d’expliquer le pourquoi de son attitude. 

Précisions : Chaque situation de harcèlement évoquée est  inspirée  de témoignages.  "Monsieur H" est un personnage multiple.  Il n’est pas un harceleur en particulier, il est représente l’ensemble  des harceleurs évoqués au cours du spectacle. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux concepts sont proposés : 
- Sans atelier avec équipe de trois comédiens
- Avec atelier/mise en scène . Une séance d'environ trois heures, dirigée par un comédien, précédera la représentation. Six élèves initiés à la pratique du théâtractif, participeront au spectacle.

TARIF 2017
1085 € ou 1185 €
selon formule
 Equipe 3 comédiens

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by PJKyra - dans Articles
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 08:35

      

________________  Vous serez peut être interéssé par :  _______________

DSC00655AUTOPSIE D'UN COMA ETHYLIQUE                      Alcool

Ce spectacle, adapté d’un fait divers, retrace la dernière journée d’un adolescent mort d’un coma éthylique.Il s’appelait Tommy, il avait 16 ans. C’était un jeune comme les autres, avec ses doutes et ses problèmes.Pourquoi a-t-il fait ce pari stupide ...... Lire la suite

TDC - photo-JB-web.jpgTOILE DE CHANVRE   Cannabis

Ce spectacle est l’adaptation  d’un témoignage que nous avons recueilli. La plupart des situations présentées sont donc inspirées de faits réels. Sur scène, Jean Yves.  Il explique : Sa fille, Coralie, 17 ans, fume du cannabis en grande quantité. Coralie prend à son tour la parole. Il s’en suit.......Lire la suite

Web-2.jpgLES MOTS DITS                   Estime de soi

 

« Langue de vipère », rumeurs, injures…. Et  estime de soi.« Les mots faisaient primitivement partie de la magie, et de nos jours encore le mot garde beaucoup de sa puissance de jadis. Avec des mots un homme peut ....Lire la suite

 

L’alimentation est en passe de devenir l’une des préoccupations majeures de notre société. Les industries agro-alimentaires proposent chaque jour de nouveaux produits… Progrès ? Besoins sans cesse croissants des consommateurs ? Course aux profits ? Que se cache -t-il derrière les appellations que peu prennent la peine (ou le temps) de déchiffrer ?Comment manger équilibré dans un monde qui se précipite surles spécialistes de la restauration rapide ?Les problèmes d’obésité qui touchent déjà plus d’un tiers de la population américaine, menacent à présent notre continent… A quoi sont-ils dûs ? Que mange -t-on réellement ? Connaissons-nous la composition, le parcours et les transformations que subissent les produits que l’on trouve dans nos assiettes ? Quelles répercussions peuvent-ils avoir sur notre organisme ?Écrit en collaboration avec un nutritionniste ce spectacle clownesque, alliant informations et interactivité, propose sous forme de sketchs et de façon ludique une série de réponses qui amuseront sans doute par leur forme, mais qui en surprendront plus d’un par leur contenu.Il souligne également que si  le  « bien manger » constitue l’un des soucis majeurs  de nos  sociétés occidentales, la malnutrition demeure l’une des principales causes de mortalité dans les pays du tiers monde. _____________________________________________________« Peut-être la civilisation moderne nous a-t-elle apporté des formes de vie, d’éducation et d’alimentation qui tendent à donner aux hommes les qualités des animaux domestiques ». (Alexis Carrel)Ce spectacle s’intéresse essentiellement  à ce qui se passe autour de nos assiettes. Un certain nombre de thèmes évoqués sont cités ci-dessous et illustrés par des phrases extraites du texte.  Idées reçues : « Femme qui cuisine fait son boulot, homme qui cuisine c’est un héros ». Aliments et boissons énergétiques : « Cripy bar vitaminée, red bull à volonté… c’est  pèche et ligne assurées… ».Faim dans le monde : « les hommes ne mangent pas de la même façon selon qu’ils vivent dans le Nord ou dans le Sud du monde ».Obésité : « La plupart   des gens ne comprend  pas   pourquoi nous les grosses, on déprime.  Certains croient même qu’on a été toujours comme ça ou que c’est un choix… ».Anorexie : « Ce qui est bien ce n’est pas d’être mince, c’est de maigrir, tous les jours ». Aux prophètes de l’alimentation équilibrée : « Vos restrictions  font  de  nous   des   prisonniers   de   la   bouffe santé ». Malbouffe : « En ce frileux mois de janvier, courrez à notre rayon produits frais…  Nos tomates et nos fraises, si rouges et si fraîches vous rappelleront l’été ». Addition et séduction : « Partager un repas, est ce plus que se nourrir… ? »Alimentions industrielle : « Attention, rien de ce qui va suivre n’a été inventé… Si l’histoire est contée, les faits n’en demeurent pas moins authentifiés… »Le plein du caddie : Cuisiner, c’est aussi faire les courses !!! En prendre plein les oreilles avec une sono qui nous prend pour des mous du cerveau…Entre « Vive la bouffe santé : » et « Vive la bouffe qu’on veut ! » La question reste posée : Faut-il se priver pour avoir la santé ?... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Grinouille - dans Articles
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 08:33

 

________________  Vous serez peut être interéssé par :  _______________

DSC00655AUTOPSIE D'UN COMA ETHYLIQUE                      Alcool

Ce spectacle, adapté d’un fait divers, retrace la dernière journée d’un adolescent mort d’un coma éthylique.Il s’appelait Tommy, il avait 16 ans. C’était un jeune comme les autres, avec ses doutes et ses problèmes.Pourquoi a-t-il fait ce pari stupide ...... Lire la suite

TDC - photo-JB-web.jpgTOILE DE CHANVRE   Cannabis

Ce spectacle est l’adaptation  d’un témoignage que nous avons recueilli. La plupart des situations présentées sont donc inspirées de faits réels. Sur scène, Jean Yves.  Il explique : Sa fille, Coralie, 17 ans, fume du cannabis en grande quantité. Coralie prend à son tour la parole. Il s’en suit.......Lire la suite

Web-2.jpgLES MOTS DITS                   Estime de soi

 

« Langue de vipère », rumeurs, injures…. Et  estime de soi.« Les mots faisaient primitivement partie de la magie, et de nos jours encore le mot garde beaucoup de sa puissance de jadis. Avec des mots un homme peut ....Lire la suite

« Pour qu’un projet sorte du rêve, il faut décider de certains actes, vouloir les exécuter et le vouloir assez conséquemment pour les exécuter… » (Jacques Laurent)Engagement, citoyenneté, militantisme : des mots qui peuvent revêtir bien des sens selon celui qui les prononce.Le fait de faire de la politique et celui de voter, le fait de trier ses déchets, de se présenter à une élection de délégué de classe, de prendre conscience de l’existence de son voisin, d’avoir une vie associative, de mener un combat d’idées… Celui de simplement respecter une limitation de vitesse, ne constituent ils pas des formes d’engagements différents certes mais tous d’égale importance pour celles et ceux qui les prennent ? … A chacun de décider de ce qui est important et de ce qui ne l’est pas….« FAITES VOTRE CHOIX » est un « Spectacle outil » Son objectif est d’inciter les publics à réfléchir sur un grand nombre d’engagements, qu’ils soient sociaux, associatifs, culturels, sportifs ou citoyens.C’est un spectacle adaptable… Deux comédiens ont travaillé un certain nombre de saynètes… (Une quinzaine environ) Ils disposent d’un panel important de personnages et de situations à interpréter… Chaque scène sera le point de départ, soit d’un débat avec la salle, soit d’une improvisation entre les comédiens et le public. Lors d’une représentation quatre à cinq  saynètes seront proposées.  Leur choix sera fait en fonction des objectifs voulus par les organisateurs… Toutes les saynètes ont pour thème fédérateur : « Engagement et citoyenneté ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Grinouille - dans Articles